Confidentialité des données: Twitter accepte de payer 150 millions de dollars d'amende
Credits: KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP

Confidentialité des données: Twitter accepte de payer 150 millions de dollars d'amende

Le ministère de la Justice américain a annoncé mercredi avoir passé un accord avec Twitter qui prévoit une amende de 150 millions de dollars et des obligations pour le réseau social à mieux respecter la confidentialité des informations personnelles.

Les autorités accusent la plateforme d'avoir trompé ses utilisateurs de 2013 à 2019 en leur cachant qu'elle se servait de leurs données personnelles pour aider des entreprises à leur envoyer de la publicité ciblée.

La plainte du ministère mentionne notamment la collecte de numéros de téléphone et d'adresses électroniques dans le but affiché de sécuriser l'accès aux comptes.

"Mais ils utilisaient aussi ces données pour cibler les utilisateurs avec des pubs", a déclaré Lina M. Khan, la présidente de l'autorité de la concurrence américaine (FTC), citée dans le communiqué du ministère.

Le sujet du respect de la vie privée est monté en puissance ces dernières années après plusieurs scandales politiques et une prise de conscience généralisée autour du modèle économique des réseaux sociaux.

Les grandes plateformes gratuites dépendent en effet, pour leur chiffre d'affaires, des montagnes d'informations qu'elles récoltent sur leurs utilisateurs, au service des annonceurs qui payent pour les cibler avec des publicités personnalisées à très grande échelle.

"L'engagement de Twitter pour la sécurité et la confidentialité n'est pas un exercice limité dans le temps mais une valeur essentielle que nous nous appliquons à incarner en mettant à jour nos pratiques pour répondre aux besoins changeants de nos clients", a assuré Damien Kieran.

* Stories are edited and translated by Info3 *
Non info3 articles reflect solely the opinion of the author or original source and do not necessarily reflect the views of Info3