Le Japon réaffirme sa volonté de réduire sa dépendance au charbon
Credits: CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le Japon réaffirme sa volonté de réduire sa dépendance au charbon

Le Japon a réaffirmé vendredi sa volonté de réduire autant que possible sa dépendance au charbon, en prévoyant d'éliminer progressivement les centrales au charbon "inefficaces" d'ici 2030.

Le ministre japonais de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, Koichi Hagiuda, a fait ces déclarations après avoir été interrogé au sujet d'un communiqué des ministres de l'Energie, du Climat et de l'Environnement des pays du Groupe des Sept (G7) qui doit encore être publié.

Selon le projet de communiqué que Reuters a pu consulter, les membres du G7 envisageraient de s'engager à éliminer progressivement le charbon d'ici 2030, bien que des sources aient suggéré que l'opposition des Etats-Unis et du Japon pourrait mettre ce projet en péril.

"Nous éliminerons progressivement les centrales au charbon 'inefficaces' d'ici à 2030 et poursuivrons nos efforts pour les remplacer par des centrales thermiques utilisant l'hydrogène, l'ammoniac et l'absorption, l'utilisation et le stockage du carbone d'ici à 2050", a déclaré Koichi Hagiuda lors d'une conférence de presse.

La politique du Japon permet de poursuivre l'exploitation de centrales électriques au charbon dites "efficaces". L'année dernière, le gouvernement a déclaré qu'il visait à réduire la part du charbon dans la production d'électricité à 19% d'ici 2030, contre 32% en 2019.

"Afin de garantir un approvisionnement énergétique stable et de réduire la dépendance à l'égard du gaz russe, nous diversifierons nos sources d'approvisionnement en investissant dans le gaz naturel liquéfié et en favorisant l'investissement dans le développement", a ajouté Koichi Hagiuda au sujet du gaz naturel.

* Stories are edited and translated by Info3 *
Non info3 articles reflect solely the opinion of the author or original source and do not necessarily reflect the views of Info3